24.05.21
15:58

Le Bélarus affirme avoir reçu une menace signée du Hamas contre le vol Ryanair


Les autorités bélarusses ont expliqué lundi que le vol Ryanair, détourné la veille sur l'aéroport de Minsk avec un opposant politique à bord, avait été menacé dans un email se proclamant de l'organisation palestinienne Hamas.

"Nous, soldats du Hamas, réclamons qu'Israël cesse le feu sur le secteur de Gaza. Nous réclamons que l'Union européenne cesse son soutien à Israël (...) si nos revendications ne sont pas satisfaites une bombe explosera (à bord de l'avion de Ryanair) au-dessus de Vilnius",

a dit le directeur du transport aérien au ministère bélarusse des Transports, Artem Sikorski, affirmant lire une traduction en russe du message reçu en anglais.

 

L'équipage du vol Ryanair a décidé seul, sans pression, d'atterrir à Minsk 

L'équipage du vol de Ryanair a lui-même décidé d'atterrir à Minsk "sans ingérence" après avoir été informé d'une alerte à la bombe, ont affirmé lundi les autorités bélarusses.

"La décision a été prise par le commandant de l'équipage sans ingérence extérieure", a indiqué Igor Goloub, commandant de l'armée de l'air. 

 

SAS va éviter l'espace aérien bélarusse après l'interception d'un avion de ligne

La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé lundi qu'elle allait éviter l'espace aérien bélarusse après le détournement par ce pays d'un avion de ligne à bord duquel se trouvait un opposant bélarusse qui a été arrêté à son arrivée à Minsk.

Le transporteur a suivi les recommandations de l'autorité nationale de transport aérien Transportstyrelsen émises dans l'après-midi, exhortant les compagnies suédoises "à tenir compte de la situation incertaine et (...) donc envisager d'éviter de voler dans l'espace aérien bélarusse". 

"Nous allons suivre les instructions et rediriger les vols concernés", a indiqué SAS dans un courriel à l'AFP.

AFP

Partager cet article

En lien avec l'article