22.05.21
10:30

En Flandre, près d'un électeur sur deux prêt à voter pour les nationalistes

La N-VA et le Vlaams Belang émergent gagnants de ce sondage commandé par De Standaard et VRT NWS en collaboration avec l’Université d’Anvers et la VUB.

Ce sondage a été réalisé en Flandre entre le 29 mars et le 19 avril auprès de 1.908 électeurs.

Les partis flamands présents au gouvernement fédéral sont loin de sortir gagnants. Le Premier ministre Alexander De Croo (Open-VLD) est l’homme politique le plus populaire.

La frustration liée à la gestion de la crise bénéficie avant tout à l'extrême droite flamande représentée par le Vlaams Belang, et aux nationalistes de la N-VA. Les deux présidents de partis, Tom van Grieken (VB) et Bart De Wever (N-VA), sont eux aussi très populaires au nord du pays.

Le CD&V apparaît comme le grand perdant de ce sondage - manque de visibilité et de thématique bien définie, pas de véritable personnalité au sein du parti expliquent tout cela. Il perd des électeurs notamment au profit de la N-VA, du Vooruit et de l’Open Vld.

LN24

Partager cet article

Partager cet article