21.05.21
09:16

"ll n’y a pas de place pour les extrémistes, les racistes et les sexistes dans l'armée"

Les rangs de l'armée comptent-ils beaucoup d'éléments radicalisés? Comment contrôler ce phénomène ? Les discours radicaux ont-ils été banalisés ? Ludivine Dedonder, ministre de la Défense, nous en dit plus sur la présence de l'extrême droite dans l'armée et le profil de Jürgen Conings.

Partager cet article

Partager cet article