20.05.21
07:46

Les assistants médecins dénoncent leurs conditions de travail

Il aura fallu dix ans, pour accorder un véritable statut social aux médecins assistants.

La commission nationale médecins-hôpitaux a conclu hier soir une convention collective. Elle concerne notamment les conditions de travail et de rémunération de ceux qu'on appelle "Macs", pour médecins assistants candidats spécialistes.

Cette convention a été qualifiée d'historique par le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, mais elle ne ne convient pas aux principaux bénéficiaires.

Nombreux sont ceux qui partiront en grève ce matin, car c'en est trop. A tous points de vue. À cause des horaires trop lourds, de la rémunération trop faible, des gardes interminables, de la pression quotidienne. Écoutez ce témoignage de Serima, une assistante médecin au bord de l'épuisement.

Anthony Roberfroid l'a rencontrée.

 

Partager cet article

En lien avec l'article