19.05.21
07:04

Marc Van Ranst toujours menacé par un militaire lourdement armé

On en sait pas encore à cette heure si l'homme a été appréhendé. 

Les forces de l'ordre ont été occupées cette nuit à tenter de dégager du domaine de Heuvelsven à Dilsen-Stokkem (Limbourg), la voiture d'un homme lourdement armé suspecté de vouloir s'en prendre au virologue Marc Van Ranst.

On en sait pas encore à cette heure si l'homme a été appréhendé. 

Le suspect a proféré des menaces à l’encontre de plusieurs “cibles”. Le virologue Marc Van Ranst ferait partie de cette liste de cibles. Le virologue et sa famille ont été placés en lieu sûr. 

Le parquet fédéral, désormais en charge du dossier, confirme qu’un homme armé est activement recherché car des éléments indiquent une menace grave d’action violente. “Il s’agit d’un homme d’une quarantaine d’années qui a reçu une formation militaire”, précise le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Duyse. “On craint qu’il ait l’intention de commettre un acte de violence, contre lui-même ou contre d’autres personnes, mais les cibles exactes possibles ne sont pas encore claires.

L’homme figure sur la liste des terroristes de l’organisme d’analyse des menaces (OCAD), en raison de ses idées d’extrême droite, a confirmé le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne.

 

Partager cet article

En lien avec l'article