17.05.21
13:53

Washington demande à Israël de préciser la "justification" de la frappe contre des médias

Les Etats-Unis ont demandé à Israël de leur fournir des "précisions" sur la "justification" de la frappe qui a détruit samedi à Gaza un immeuble abritant des médias internationaux, a déclaré lundi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

Très prudent, il a affirmé ne pas avoir personnellement vu d'éventuelles informations partagées par les autorités israéliennes, et ne s'est donc pas prononcé sur la légitimité de la frappe. "Plus globalement, cela dit, et c'est vraiment crucial, Israël a une responsabilité particulière au sujet de la protection des civils pendant qu'il se défend, et cela inclut absolument les journalistes", a-t-il dit lors d'une visite à Copenhague.

 

"Une cible parfaitement légitime"

L'immeuble abritant notamment les locaux de l'agence américaine AP et la télévision Al-Jazeera à Gaza détruit samedi par une frappe israélienne était "une cible parfaitement légitime", a déclaré dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en affirmant se baser sur des informations des services de renseignement. Le bâtiment abritait également "un bureau de renseignement pour l'organisation terroriste palestinienne (...) qui prépare et organise des attaques terroristes contre des civils israéliens", a-t-il expliqué sur la chaîne américaine CBS en référence au Hamas.

"Donc, c'est une cible parfaitement légitime", a ajouté le chef du gouvernement, assurant qu'Israël "partage avec nos amis américains toutes ces informations".

Interrogée sur la chaîne CNN, la rédactrice en chef et vice-présidente d'Associated Press Sally Buzbee a dit ignorer quelles étaient les informations de l'armée israélienne, estimant nécessaire une "enquête indépendante sur ce qui s'est passé".

Selon M. Netanyahu, l'armée a pris "toutes les précautions pour s'assurer qu'il n'y ait pas de victimes civiles". Réaffirmant le "droit naturel à l'auto-défense" de l'Etat hébreu après "des attaques non provoquées contre Jérusalem", M. Netanyahu a suggéré que l'offensive israélienne contre l'enclave palestinienne allait continuer. "Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour rétablir l'ordre et le calme, la sécurité de notre population et la dissuasion", a-t-il expliqué

Partager cet article

En lien avec l'article