04.05
16:12

Une cyberattaque "de grande ampleur" touche la Chambre et le Parlement de la FWB

Suite à une cyberattaque contre le réseau Belnet, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles suspend les travaux des commissions de ce jour. En raison de la situation sanitaire, une partie des parlementaires intervient à distance, or le problème de connexion internet généré par la cyberattaque ne permet pas de garantir la poursuite des débats. Même situation au Parlement fédéral, où des réunions en commission ont été annulées ou interrompues. Des auditions devaient notamment avoir lieu ce mardi en commission des Relations extérieures concernant la situation de la minorité ouïghoure en Chine. 

Le réseau Belnet est depuis ce mardi midi la cible "d’une attaque DDoS de grande ampleur". "L’origine de l’attaque n’est pas claire. Ce n’est pas évident, car il s’agit d’un piratage à très grande envergure visant l’ensemble du réseau Belnet. Avec une attaque DDoS, un tiers envoie une gigantesque quantité de données sur des serveurs jusqu’à ce qu’ils soient surchargés," explique Davina Luyten , porte-parole de Belnet, à l'agence Belga

Environ 200 organisations dépendent du réseau Belnet, dont des hautes écoles et universités, des centres de recherche et hôpitaux, ainsi que des services publics. Les pompiers de Bruxelles sont également victimes de cette cyberattaque, les empêchant notamment de communiquer sur les les dégâts de la tempête.

Partager cet article

En lien avec l'article