24.04.21
16:47

La ministre Verlinden réussit l’épreuve de sélection physique à la police fédérale

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a réussi le bip test, une version de l’épreuve sportive respectueuse des consignes sanitaires et que les candidats policiers doivent passer dans le cadre de la procédure de sélection.

Elle a passé le test à la Police Fédérale de Gand lors d’une séance d’entraînement spécialement organisée pour les candidats qui aspirent à une carrière à la police et qui souhaitent se préparer aux épreuves de sélection.

"Nous souhaitons recruter 1600 policiers par an au cours de cette législature. C’est pourquoi nous misons pleinement sur la sélection de nouveaux candidats. Nous accordons une attention particulière aux groupes cibles actuellement sous-représentés au sein des services de police",

déclare la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden.

"Ces séances d’entraînement visent à abaisser le seuil d’accès à un emploi à la police et à augmenter les chances de réussite lors des épreuves"

 

Accompagnement des candidats

Avant de pouvoir entamer leur formation, les candidats policiers doivent réussir certaines épreuves. L’épreuve sportive est l’une d’elles. Les journées d’info et les séances d’entraînement, organisées par le service Recrutement et Sélection de la Police Fédérale et des zones de police locale, permettent aux candidats de savoir s’ils sont prêts à passer les différentes épreuves de sélection ou s’ils doivent s’exercer davantage.

 

Nouveau concept de sélection et de recrutement

Le processus de recrutement actuel ne permet pas toujours de recruter les profils adéquats. C’est pourquoi nous réformons le concept de sélection et de recrutement. Le but est de raccourcir la durée du processus de sélection, entre autres par le biais d’une digitalisation plus poussée. Le nouveau concept sera lancé d’ici l’été.

Les zones de police auront en outre davantage voix au chapitre. Avant le début de leur formation, les candidats peuvent postuler auprès d’une zone de police ou d’un service de la Police Fédérale. Cela leur permet de savoir où débutera leur nouvelle carrière.

"Nous mettons donc tout en œuvre pour trouver et recruter les candidats qualifiés. Tout commence par la motivation, nous effectuerons le reste du parcours ensemble. N’hésitez donc pas à poser votre candidature pour un emploi au sein de la police",

résume la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden.

Partager cet article

En lien avec l'article