23.04.21
08:02

Le collectif derrière "La Boum 2" a contacté la sûreté de l'État

Le collectif L’Abîme, derrière la fête "La Boum 2" prévue le 1er mai au bois de la Cambre aurait appelé mercredi la Sûreté de l’Etat et pris contact avec la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden.

Selon eux, l’évènement devraient bien se dérouler. Pour rappel, la première "Boum"  avait rassemblé au bois de la Cambre entre 1.500 et 2.000 personnes le 1er avril dernier.

 

"Ce principe de fête en extérieur est le premier domino à faire tomber, après le reste suivra à l'extérieur: les terrasses, la culture... Le gouvernement a utilisé la peur avec nous et maintenant ses arguments ne tiennent pas la route scientifiquement. Il n'a aucune raison de nous empêcher de faire cet événement en extérieur au bois de la Cambre. Il pourrait se passer calmement. Après si ça déborde, ce sera justement parce qu'il aura été interdit, parce que c'est un symbole," a déclaré un porte-parole du collectif à l'agence de presse Belga.

 

Partager cet article