26.03.21
16:30

Les crèches resteront ouvertes la semaine prochaine

À la suite d’une concertation avec le secteur de l’accueil de l’enfance ce matin, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’est accordé sur le maintien de l’ouverture des crèches.

Il s'est accordé à la demande du secteur sur la prolongation des mesures d’aides aux milieux d’accueil de l’enfance jusqu’au 30 juin 2021 et sur le soutien à la vaccination prioritaire du personnel en contact avec les enfants.

À l’initiative de la ministre de l’Enfance Bénédicte Linard (Ecolo), une concertation avec le secteur de l’accueil de l’enfance s’est tenue ce matin en présence du ministre-président Pierre-Yves Jeholet (MR) et d’une représentante du ministre du Budget Frédéric Daerden (PS). Comme d’autres secteurs, les milieux d’accueil de l’enfance, et ses travailleuses et travailleurs, sont très fortement touchés par la crise sanitaire que nous traversons.

Ils déclarent unanimement l’impérieuse nécessité de maintenir des aides financières pour assurer la viabilité du secteur à court et moyen terme. 

 

Les crèches restent ouvertes

Il apparaît également que le secteur ne souhaite pas la fermeture des milieux d’accueil. Comme depuis le début de la crise, les crèches continueront donc à accueillir tous les enfants inscrits. Le gouvernement salue ce sens des responsabilités et demande aux parents d’être particulièrement attentifs à l’apparition de symptômes de leurs enfants pour ne pas exposer le personnel des milieux d’accueil.

 

Soutien pour une vaccination prioritaire

Le Gouvernement soutient également la demande légitime que le personnel des milieux d’accueil fasse partie des catégories prioritaires, y compris sur les listes d’attente pour les doses de vaccins surnuméraires et lorsque la campagne de vaccination aura pu protéger les plus fragiles (personnes âgées ou présentant des facteurs de co-morbidités). Il continuera à relayer cette demande auprès de la Conférence interministérielle Santé publique.

 

Des mesures d'aide

Enfin, le Gouvernement s’est accordé sur la prolongation jusqu’au 30 juin 2021 des mesures de soutien ciblées afin de soutenir le secteur, mais aussi les parents.

Concrètement, sont prolongées les mesures d’aides sanitaires collectives et individuelles directement liées à la crise sanitaire :

  • Prolongation des mesures d’aides sanitaires collectives et individuelles directement liées à la crise sanitaire, c’est-à-dire les interventions forfaitaires pour pallier les fermetures de sections ou milieux d’accueil entiers s’ils rencontrent l’une de ces trois situations : l’incapacité de respecter les normes sanitaires, la mise en quarantaine de tout ou partie du milieu d’accueil ou la présence d’une personne faisant partie d’un groupe à risque dans le milieu d’accueil ;
     
  • Élargissement des motifs d’absence des enfants et de révision de la participation financière des parents (PFP), pour la période du 29 mars au 18 avril 2021, cette période afin de faciliter la justification pour les absences sanitaires ou organisationnelles. Cette période se calque sur les mesures décidées par le Comité de concertation du 24 mars 2021 concernant l’enseignement et l’accueil temps libre.

Ces mesures de soutien face aux conséquences de la crise représentent une enveloppe de 3,2M€. Un bilan intermédiaire sera effectué par l’ONE au début du mois de mai.

 

LN24

Partager cet article

Partager cet article

En lien avec l'article