15.02.21
15:28

Soldes d’hiver, le flop malgré les prolongations

Un texte déposé par le MR et approuvé par la commission de l’économie de la Chambre, a permis de prolonger les soldes d’hiver de deux semaines. Philippe Lawson nous explique pourquoi cette prolongation a été utile mais pas suffisante.

Inhabituelles et inespérées, les deux semaines supplémentaires ont été vues par les commerçants comme un bon moyen de se rattraper financièrement et d'écouler le stock pour l'achat de la nouvelle collection. Bilan: le chiffre d'affaire des commerçants belges a diminué de 40-45% par rapport à 2020 en cette même période. Une prolongation utile, mais pas fructueuse en termes de trésorerie.

L’e-commerce

Le comportement des consommateurs a beaucoup évolué ces dernières années. L’e-commerce prend place dans de nombreux foyers. Une question de facilité ? Probablement, mais il ne faut pas négliger le rôle qu’a joué la pandémie de Covid-19. Le confinement, le télétravail, mais aussi la peur de se retrouver dans les lieux publics, a suscité l’expansion de l’e-commerce partout dans le monde. Certains petits magasins belges se sont d'ailleurs mis à l’offre en ligne pour répondre à la demande des consommateurs.

La faute aux restaurants fermés ?

C’est un argument à ne pas négliger. Magasins et restaurants vont de pair. La fermeture du secteur de l’Horeca joue un rôle parmi tant d’autres dans cette diminution du chiffre d’affaire, mais un rôle important tout de même. "Souvent, les soldes, c’est pour aller se promener, et puis aller au restau," rappelle Philippe Lawson. "C’était la fin du shopping plaisir," interpelle Catarina, présentatrice de La Matinale.

Partager cet article

En lien avec l'article