13.02.21
07:32

Liège Airport compte se constituer partie civile

Quelques jours après avoir licencié son administrateur délégué, Luc Partoune, pour faute grave, Liège Airport ne compte pas s'arrêter là et est déterminé à se constituer partie civile.

Le Conseil d'administration de Liège Airport a pris connaissance ces dernières semaines du contenu du rapport Forensic - nom d'une série de missions anti-fraude lancées à la suite de l'affaire Néthys en 2017, et auquel l'ancien CEO Luc Partoune et l'ancien président José Happart s'étaient opposés rapporte le journal L'Echo ce samedi

Réalisé par le cabinet de réviseurs d'entreprises Deloitte, 'Forensic' avait pour but de mettre en lumière d'"éventuels paiements atypiques". 

C'est sur base de ce rapport que le CA a annoncé prendre des mesures correctives pour éclaircir et redresser la situation - dont le licenciement de son CEO. 

D'autres mesures sont à attendre suite au contenu mis en lumière par le rapport.

Le gouvernement wallon a également décidé de se porter partie civile dans le dossier, appelant la Sowaer, l'actionnaire représentant la Wallonie au sein du conseil d'administration, à en faire autant.

Il a également demandé à ce que le rapport Forensic soit transmis au procureur du Roi. 

LN24

Partager cet article