11.02
08:22

"Je crois que nous avons tous été endormis par la nécessité, par la panique"

Koen Geens, député CD&V et ancien ministre de la Justice, était l'invité de Martin Buxant dans la Matinale.

L'ancien ministre de la Justice est revenu sur le chapitre des libertés individuelles en temps de covid. Koen Geens ne veut pas se plaindre même s'il concède que c'est une situation étrange pour lui. Il tient cependant à rappeler que les mesures sont plus dures chez nos voisins.

"Les mesures sont de la même nature partout dans le monde, il ne faut pas penser que nous sommes désavantagés par rapport aux autres."

Le député a également abordé le processus législatif actuel qui est notamment remis en cause par de nombreux avocats.

"La base juridique de ces arrêtés ministériels me semble, malgré tout, parfaite. C'est la loi sur la sécurité civile qui indique clairement que le ministre de l'Intérieur peut prendre de telles mesures en cas de nécessité."

Toutefois, Koen Geens est pour une loi pandémie qui doit offrir un cadre légal aux différentes mesures de restriction décidées par le gouvernement.

"L'avantage de la loi est que le peuple est entendu sur la chose. Le débat public vaut la peine sur des mesures de cette nature. Une loi spécifique est nécessaire, ne fut-ce que pour avoir le débat public au parlement (...) Je crois que nous avons tous été endormis par la nécessité, par la panique, et par le fait que la valeur cardinale qui est en jeu, est notre santé, notre vie personnelle."

L'ancien ministre de la Justice s'est aussi exprimé concernant l'inquiétude qui plane autour de la protection des données collectées, par exemple pour le tracing.

"Avec la rapidité qu'on a dû respecter pour le contact tracing ou pour l'application (coronalert), je n'exclus pas qu'il pourrait y avoir une précaution qui n'aurait pas été prise. Mais une fois de plus, comme c'est pour la santé publique, nous avons tendance à être plus souples que par rapport à d'autres valeurs cardinales, comme par exemple la sécurité."

En fin d'interview, Koen Geens, qui a aussi été ministre des Finances, a évoqué la situation économique du pays et les perspectives pour l'avenir.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans la vidéo ci-dessus 

Partager cet article

En lien avec l'article