11.02.21
18:17

19 millions d’euros pour renforcer le soutien éducatif et psycho-social des élèves

Sur proposition de la Ministre de l’Éducation Caroline Désir, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé l’octroi d’une enveloppe de 19 millions d’euro.

Cela dans le cadre du fonds d’urgence, pour accorder aux écoles de l’enseignement secondaire et aux centres psycho-médico-sociaux (CPMS) des moyens supplémentaires permettant de renforcer le soutien éducatif et psycho-social des élèves.

Suite à la prolongation du code rouge et des dispositifs d’enseignement hybride dans les 2ème, 3ème et 4ème degrés du secondaire, jusqu’au 26 février au moins, la Ministre Caroline Désir souhaite mettre au cœur de ses préoccupations le bien-être et la santé mentale des élèves.

 

19 millions pour un accompagnement spécifique

Cette enveloppe de 19 millions d’euros vise ainsi à développer un accompagnement spécifique s’appuyant sur des acteurs de l’éducation émanant du champ d’intervention sociale – éducateurs, psychologues, assistants sociaux, etc. Il s’agit bien de renforcer des équipes pluridisciplinaires formées et outillées pour encadrer, soutenir et animer les jeunes dans diverses situations.

À cet égard, les synergies entre établissements scolaires et CPMS sont davantage encore encouragées. Concrètement, les établissements de l’enseignement secondaire ordinaire (de la 3ème à la 7 èmeannée) se voient dotés de 9.2 millions d’euros pour engager des éducateurs pour la période courant jusqu’au 30 juin 2021 (au total, ce sont presque 587 ETP qui sont accordés à 473 établissements).

Les établissements de l’enseignement secondaire spécialisé de formes 3 et 4 se voient quant à eux octroyer des périodes complémentaires pour le personnel paramédical, social et psychologique – 88 établissements recevront ainsi un pot équivalent à 1.256 périodes pour cette même période de quatre mois.

Enfin, 9 millions d’euros sont dédiés à l’engagement de conseillers/auxiliaires psychopédagogiques et d’auxiliaires sociaux au sein des 187 CPMS pour une période de huit mois. Des informations détaillées sur les modalités d’affectation de ces moyens seront communiquées aux écoles et aux CMPS dans les meilleurs délais.

Ce dispositif de soutien éducatif et psycho-social vient compléter un premier dispositif de soutien aux apprentissages, pour lequel 17 millions d’euros avaient déjà été débloqués en juillet dernier en vue de permettre aux écoles de renforcer l’accompagnement personnalisé des élèves au cours de cette année scolaire 2020-2021.

Partager cet article

En lien avec l'article