10.02.21
14:06

"Il n'est pas normal, aujourd'hui, de prendre ces décisions par arrêtés ministériels"

Le gouvernement est pointé du doigt par 20.000 avocats.

20.000 avocats belges sont en colère. Dans une lettre ouverte publiée dans Le Soir et De Standaard, ils pointent du doigt le gouvernement. La pandémie de coronavirus a nécessité la prise de mesures exceptionnelles, mais pas au détriment de l'État de droit. Voilà ce que dénoncent les 18.500 membres des trois associations d’avocats du pays.

Xavier Van Gils, président de l'Ordre des barreaux francophone et germanophone, répond aux questions d'Anne-Sophie De Pauw.

Partager cet article

En lien avec l'article