05.02.21
16:52

"Les indépendants se cachent pour mourir"

Pierre-Frédéric Nyst, président de l’Union des classes moyennes (UCM), était l'un des invités de notre édition spéciale: Comité de concertation ce vendredi après midi.

Le président de l'UCM revient sur le cauchemar que vivent certains indépendants privés de leur travail.

"Les indépendants se cachent pour mourir. Quand ça va, ils le disent et quand ça ne va pas, ils ne le disent pas. Même au sein d’un couple, souvent le conjoint n’est pas mis au courant sur le point de détresse au niveau financier. Et donc on a des actes qu’on ne comprend pas", 

explique Pierre-Frédéric Nyst.

Des appels qui se transforment même en chantage au suicide.

"On reçoit beaucoup d’appels au secours. Au début, c’étaient des engueulades, maintenant, ce sont des appels au secours qui se traduisent par des chantages au suicide et des menaces de mort."

"Faut que le politique se rendre compte qu’il y a à côté de l’aspect purement sanitaire, la santé mentale et qu’on est en train de toucher le bout",

regrette le président de l'UCM sur notre plateau. 

 

LN24

Partager cet article