28.01.21
10:23

Un "rapport alarmant" sur la situation actuelle en Belgique

Plusieurs experts, dont Emmanuel André et Marc Van Ranst, ont envoyé un rapport confidentiel sur une "situation alarmante" aux autorités compétentes, sur base de 1.800 échantillons positifs analysés. Le quotidien flamand Het Laatste Nieuws a pu le consulter. Plusieurs conclusions et conseils dressent un constat alarmiste, relaie l'agence Belga, et concluent que les mesures actuelles ne sont pas suffisantes.

- D'après ce rapport, le variant britannique serait "au moins" 65% plus contagieux que la souche dite classique du Covid-19, alors que la contagiosité était estimée à 30%.

- Entre 15 et 25% des cas positifs en Belgique seraient actuellement liés au variant britannique, un chiffre qui montera "fin février, à 90% des infectés en Belgique".

- Le taux de reproductivité du virus, soit le nombre de personnes que chaque porteur contamine, pourrait atteindre "1,65 en février ou mars." Soit le plus haut taux depuis le pic de la deuxième vague. 

- L'introduction de ce variant sur notre territoire en hausse "au cours de la première semaine de janvier", serait liée aux voyages pendant les vacances de Noël. La plupart des voyageurs contaminés de retour de l'étranger l'étant au variant britannique.

- Selon les virologues Emmanuel André et Marc Van Ranst, le variant britannique aura remplacé la souche classique d'ici le mois de mars avec 90% des infections.

 

De con côté, le virologue Steven Van Gucht tempère en soulignant  que "ce rapport est basé sur des données limitées et nous devons donc considérer ces résultats comme le pire des scénarios." Emmanuel André a par ailleurs déclaré ce jeudi sur la RTBF que "la troisième vague" était déjà là, mais que l'on pouvait encore "éviter un lockdown complet".

Partager cet article

Partager cet article