11.01.21
14:52

Des participants à des lockdown parties condamnés à 2 mois de prison à Anvers

Depuis le deuxième confinement, la province d’Anvers est beaucoup plus sévère quant à l’organisation illégale de soirée. Le tribunal de police d’Anvers a rendu un rapport ce lundi: Sur 23 jeunes, une dizaine a été condamnée à 1.200 euros d’amendes et à des peines allant jusqu’à 2 mois de prison.  

Les autres accusés ont reçu des amendes allant de 400 à 1.000 euros, auxquelles s’ajoutent les frais de justice, qui s’élèvent à environ 300 euros. Un des accusés a été acquitté.

Ces premières audiences concernant des lockdown parties qui ont eu lieu le 14, 15 et 16 décembre au tribunal d’Anvers n'auront donc pas été clémentes.

Le procureur a d’ailleurs accusé les fêtards de se comporter de manière "antisociale, égoïste et immorale". "Nous devons donner un signal fort, ces fêtes sont un danger pour la santé publique et contribuent à l’augmentation du nombre d’infections", a-t-il déclaré.

Partager cet article