23.12
15:15

Contrôle covid à Waterloo: une nouvelle vidéo pourrait confirmer la version des policiers

Une nouvelle vidéo, qui n'a pas été montée, a été diffusée ce mercredi dans l'affaire du contrôle covid qui a mal tourné à Waterloo.

Un contrôle covid a dégénéré à Waterloo vendredi soir. Le couple concerné et leur fille majeure seront convoqués devant le tribunal notamment pour rébellion en groupe non-armé. Le couple conteste, et compte engager des poursuites. 

Les policiers de la zone de la Mazerine et leurs collègues waterlootois sont intervenus lors d'une soirée rassemblant une dizaine de personnes dans une habitation privée. L'intervention a mal tourné.

Le contrôle domiciliaire a eu lieu en accord avec le parquet brabançon. Lors de l'intervention, le propriétaire de la maison s'est rebellé, de même que sa conjointe et leurs enfants, également présents.
 

Une nouvelle vidéo ce mercredi

Ce mercredi, une nouvelle vidéo complète montre une version quelque peu différente de la première vidéo (montée) qui a circulé ces derniers jours. Ce nouveau clip tendrait à confirmer la version de la police et du parquet : la mère de famille aurait frappé la première. Ces dernières images confirmeraient les propos des policiers et du parquet selon lesquels la mère aurait porté une gifle à une policière.

De son côté, le père de famille nous a confirmé avoir voulu montrer cette dernière vidéo complète afin de faire preuve de transparence. Selon lui, sa femme était seule dehors de la maison lors des faits et si sa fille a parlé de gifle, comme on peut l'entendre dans la vidéo, c'est car elle rapportait les propos d'une policière, sans avoir assisté à la scène.

Le père de famille nous a également exprimé son sentiment de fatigue face aux nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

"Je ne suis pas le porte-parole des anti-policiers, mais j'irai jusqu'au bout de cette affaire"

Par ailleurs, le père de famille s'est entretenu ce mercredi avec ses trois avocats pour déterminer "de nouvelles stratégies" à la suite de la diffusion de cette dernière vidéo.

 

La police aurait reçu des coups

La police n'a pas voulu ajouter de commentaire supplémentaire, admettant simplement que les images dévoilées aujourd'hui sont des éléments supplémentaires dans l'affaire.

Pour le procureur du Roi du Brabant wallon, la thèse selon laquelle la mère de famille aurait giflé une policière pourrait être vérifiée puisque cette dernière a perdu une dent. Selon lui, des coups supplémentaires auraient été portés à la police lorsque la mère de famille était au sol. 

L'affaire judiciaire commencera fin janvier.

 

LN24

Partager cet article

En lien avec l'article