16.12
16:31

Des chiens renifleurs à la rescousse du gouvernement et des universités dans la bataille contre le Covid-19

Et si au lieu d'un test PCR nous faisions appel à des chiens pisteurs pour détecter le Covid-19 ? Non plus par un échantillon nasopharyngé mais bien à l’aide de la sueur de vos aisselles. Depuis lundi, une expérience scientifique a commencé pour évaluer l'apport de cette technique.

Depuis ce lundi, une expérience scientifique a commencé pour évaluer l'apport de cette nouvelle technique de dépistage. Une formation de six semaines qui est supervisée par le centre canin de la police fédérale et rendue possible par le collectif Kiwanis.

Mais comment se déroule concrètement ces exercices ? Que pourra apporter ce nouveau procédé ? Eléments de réponse avec Romuald La Morté.

Partager cet article

En lien avec l'article