13.12.20
14:25

La police met fin à une fête de plus de 100 personnes à Laeken

Ce samedi soir, la police a mis un terme à une lockdown party rassemblant plus de 100 personnes à Laeken. Les forces de l'ordre ont été alertées par des voisins d'un tapage nocturne aux alentours de 2 heures du matin. 60 invités ont été identifiés, alors que de nombreux participants ont fui l'événement.

La fête a été organisée dans un entrepôt de 200m2, rapportent nos confrères de Belga. Tout y était prévu pour que les fêtards ne s'ennuient pas : bars, discothèque, chichas...

Les participants risquent 250 euros d'amende (les organisateurs 750 euros) pour avoir enfreint les règles relatives à la lutte contre le covid en Belgique.

Entre le 3 et le 9 décembre, 2.183,9 contaminations en moyenne par jour ont été relevées: une moyenne . Une diminution assez faible qui souligne une certaine stabilisation des chiffres.

 

D'autres fêtes interrompues

En France, près d'une cinquantaine d'individus se sont rassemblés lors d'une fête à Saint-Mard (Virton) dans la nuit de samedi à dimanche. La police est intervenue pour mettre fin à cette célébration qui n'était pas autorisée ou annoncée d'une quelconque manière aux autorités et dont le déroulement ne respectait naturellement pas les mesures sanitaires en vigueur.

A Malines, deux fêtes illégales de quinze et sept personnes ont aussi été arrêtées par la police la nuit passée.

Partager cet article