27.11.20
20:38

Réduction progressive des soldats dans les rues en Belgique

Sur proposition de la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden, le Conseil des ministres a approuvé aujourd'hui la proposition de réduction progressive des soldats dans la rue, comme prévu dans l'accord de gouvernement.

À partir du 2 décembre, le déploiement de militaire dans la rue - Operation Vigilant Guardian (OVG) - sera prolongé d'un mois. Le nombre maximum de militaires déployés est de 300 personnes.

En optimisant ses effectifs disponibles, la Police Fédérale reprendra la mission de surveillance de certains lieux à partir du 1er décembre 2020, ce qui permettra à la Défense d'entamer une première phase de retrait progressif de ses soldats dans les rues.

Si le niveau de menace demeure constant, les forces de police, fédérale et locale, auront repris toutes les missions de surveillance de la Défense pour le 1er septembre 2021. La Police intégrée reprendra pleinement son rôle avec le même niveau de sécurité.

 

" Voici 5 ans que la Défense se déploie dans les rues de notre pays pour assurer la sécurité des citoyens en appui au services de police. Une Défense qui œuvre partout où c'est nécessaire au service de la sécurité des citoyens est une de ses missions. En tant que Ministre de la Défense, je tiens à remercier tous les militaires pour leur engagement et leur soutien indéfectible envers l'ensemble de la population belge.",

explique Ludivine Dedonder, ministre de la Défense.

 

"Au nom de la Police intégrée, je tiens à remercier les militaires pour leurs nombreuses années de soutien et d'engagement sur le terrain dans la lutte conjointe contre le terrorisme. Je suis convaincue que la prise en charge progressive des tâches de surveillance par la Police sera très professionnelle. ",

indique Annelies Verlinden, ministre de l'intérieur, des réformes institutionnelles et du renouvellement démocratique.

 

LN24

Partager cet article

Partager cet article