17.10
12:35

"Est-ce qu'on va prendre des mesures à long terme à un moment donné ?"

Didier Lebbe, secrétaire permanent CNE, se demande s'il est possible de stopper le virus, tant il s'est répandu sur toute la planète.

"Il y a un an, personne ne connaissait ce virus, aujourd'hui il est dans tous les cabinets ministériels belges et dans le bureau ovale de la Maison blanche".

Le représentant syndicat aurait espéré que le gouvernement annonce des mesures à long terme, et reste pessimiste sur le futur vaccin.

"Pour le sida, on nous disait aussi qu'il y aurait un vaccin, 40 plus tard on a toujours rien",

s'inquiète Didier Lebbe sur notre plateau, en ajoutant ne pas vraiment comprendre le sens de certaines mesures décidées hier soir par les autorités.

LN24

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article