15.10
21:21

"On ne peut pas affirmer que les mesures seront moins fortes qu'en mars"

Le vice-Premier ministre et ministre fédéral de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) insiste sur la gravité de la situation sanitaire actuelle en Belgique et désire que les citoyens en soient bien conscients. Les mesures qui seront décidées ce vendredi lors du Comité de concertation pourraient dès lors être assez drastiques, prévient le ministre.

"Nous espérons tous que nous ne devrons pas déclencher des mesures aussi fortes qu'au printemps, mais on ne peut pas le dire à l'heure qu'il est",

nous déclare M. Gilkinet, cet après-midi à la Chambre.

Ce qui inquiète les autorités est la situation qui s'empire dans les hôpitaux. En effet, beaucoup de soins urgents doivent être reportés à cause du nombre de patients covid qui augmente.

Les hôpitaux bruxellois hier, et les hôpitaux liégeois aujourd'hui sont, en effet, déjà passés en phase 1B.

Du côté du PS, du MR et du cdH, on attend des mesures claires et efficaces demain, lors du Comité de concertation qui doit annoncer les nouvelles restrictions en Belgique.

 

Edition spéciale à suivre en direct sur LN24 dès 16 heures.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article