14.10
20:01

Macron annonce un couvre-feu en France

Le président français a annoncé ce mercredi soir la mise en place d'un couvre-feu en France.

Entre 21h et 6h du matin à partir de ce samedi et pour au moins quatre semaines. Sont concernées les villes de Lille, Rouen, Paris (et région Ile de France), Grenoble, Aix, Marseille, Montpellier, Saint-Etienne et Toulouse.

"Notre objectif est de réduire les contacts privés qui sont les plus dangereux"

"Le couvre-feu est une mesure pertinente, on l'a vu notamment en Guyane",

a annoncé Emmanuel Macron.

Des "autorisations" seront nécessaires pour "rentrer du travail après 21H00 ou pour le travail de nuit", a détaillé mercredi le président Emmanuel Macron, en précisant que des "amendes" seraient délivrées" en cas de non respect du couvre-feu.

"Nous allons continuer à travailler (...) évidemment toutes celles et ceux qui rentrent du travail à 21H00 ou qui travaillent de nuit, il y aura une autorisation. Toutes celles et ceux qui ont des urgences, par exemple sanitaires, il y aura des autorisations", a poursuivi le chef de l'Etat. "Il y aura des amendes de 135 euros (...) en cas de récidive, ce sera 1.500 euros",

a-t-il ajouté.

france

"Le virus est partout"

"Il nous faut réagir" face au Covid-19 car "la situation est préoccupante" avec la "2e vague" de contamination qui est arrivée, a déclaré mercredi Emmanuel Macron au début de son interview sur TF1 et France 2 mercredi.

"Le virus est partout en France",

a souligné le chef de l'Etat en précisant aussi que les soignants étaient "très fatigués" et qu'il n'y avait "pas de lits en réserve".

"Il serait disproportionné de reconfiner le pays"

 

Pas plus de 6 à table

Emmanuel Macron a demandé mercredi aux Français "d'au maximum ne pas être plus de six à table" dans les réunions privées, afin de freiner la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus.

Comme dans les restaurants, "cette règle de six au maximum pour notre vie personnelle, il faut le faire", a-t-il préconisé, en recommandant aussi de "mettre au maximum le masque, y compris en famille ou entre amis".

 

2-3 jours de télétravail préconisés

Emmanuel Macron a préconisé mercredi soir "deux à trois jours de télétravail par semaine" dans les entreprises où cela est possible, pour "réduire un peu la pression collective".

"Il faut que ce soit aussi négocié dans les branches et au plus près dans l'entreprise",

a souligné le chef de l'Etat lors d'une interview télévisée, tout en relevant qu'on "a besoin d'échanger avec les collègues de travail".

LN24 avec AFP

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article