29.09
09:38

L'Image du jour: Chris Wallace, un journaliste sans concession entre Donald Trump et Joe Biden

Chargé de modérer mardi soir le premier débat de la campagne présidentielle entre Donald Trump et Joe Biden, Chris Wallace est un journaliste d'expérience réputé pour ses questions sans concession au sein d'un réseau, Fox News, au ton résolument conservateur.

Chris Wallace est né à Chicago le 12 octobre 1947. Le journaliste est chargé d'animer le premier débat entre les candidats à l'élection présidentielle américaine qui débutera à 21h aux Etats-Unis, trois heures du matin en Belgique. Le débat sera retransmis en direct sur LN24 à trois heures du matin.  

Diplômé de la prestigieuse université de Harvard, il débute sa carrière au Boston Globe, avant de rejoindre NBC News en 1975. Pendant 13 ans, il est correspondant à la Maison Blanche, présente le grand journal du soir et l'émission politique du dimanche matin "Meet the Press".

En 1989, il passe sur ABC, où il présente deux émissions, "Primetime Thursday" et "Nightline". Membre du parti démocrate, il s'engage pourtant avec Fox News en 2003 et présente la grande émission politique dominicale de la chaîne.

Il s'était confié en juin au New York Times sur son expérience à Fox News.

"Est-ce que je suis d'accord avec certaines choses que j'entends? Absolument pas", avait-il dit. "Au final, j'ai décidé que ce qui m'importait était ce qu'on me permettait de faire".

"Je n'ai jamais eu d'hésitation sur un invité, sur une question posée", assure le journaliste. "Je lâche mes coups et je ne suis pas un lèche-bottes".

Chris Wallace avait déjà dirigé un débat de la campagne présidentielle de 2016 entre Donald Trump et la candidate démocrate Hillary Clinton, une première pour un journaliste de Fox News, et s'était attiré les louanges des deux camps pour sa prestation.

Il a également reçu de nombreux prix dans sa carrière, dont un Emmy Award pour une interview du président russe Vladimir Poutine en 2018. Il l'avait notamment interrogé sur les décès soudains et brutaux de plusieurs opposants politiques.

LN24 avec AFP

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article