28.09
21:03

Le président régional catalan Quim Torra est destitué

Le tribunal suprême condamne ce lundi le président Quim Torra à 18 mois d'inéligibilité pour désobéissance obstinée et opiniâtre à l'autorité publique.

Cette sentence implique la destitution du président indépendantiste et mène la région vers une nouvelle période d'instabilité.

Les faits qui ont provoqué cette décision remontent à avril 2019. Ils concernent une banderole soutenant le leader et installée sur la façade du siège du gouvernement catalan. Elle avait été placé alors que Quim Torra avait été incarcéré pour la tentative de sécession de 2017. 

Au printemps 2019, pendant la campagne des Législatives espagnoles, le président catalan avait refusé catégoriquement de retirer la banderole, malgré les demandes de la Commission électorale, chargée de veiller à la neutralité des institutions.

Pour les indépendantistes, cette décision est une nouvelle ingérence des tribunaux espagnols dans la politique catalane. Toutes les associations indépendantistes appellent aujourd'hui à des manifestations massives.

De son côté, Quim Torra sera remplacé par son vice-président, issu de la gauche indépendantiste, réputée plus modérée que la droite de Torra ou Puigdemont.

Des élections anticipées devraient être organisées début 2021 afin de choisir un nouveau président catalan.

Correspondante à Barcelone: Aurélie Chamerois
LN24

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article