25.09
09:30

"J'estime qu'il n'y a pas lieu à introduire le féminicide dans le code pénal"

La juge Anne Gruwez était l'invitée de la "pépite culture" de La Matinale pour son livre “Tais toi!… si la justice m’était comptée” aux éditions RACINES.

Anne Gruwez est la juge star de “Ni juge ni soumise.” un documentaire primé tant aux Magritte qu’aux César, sorti il y a deux ans déjà. Depuis, personne n’a oublié sa personnalité décapante et son sens de la justice bienveillant et intransigeant. Un livre fait de réflexions et d’anecdotes du métier de juge d’instruction. On y retrouve son franc-parler et sens de l’humour. Des grands sujets de société, parfois tabous, y sont abordés: l’utilité des prisons, le ratage du système pénitentiaire, la dignité en cellule, les violences conjugales, le sexe tarifé ; la mixité des civilisations, celle des genres ; la mutilation des corps, les enfants ; l’apport du crime au PIB...

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article