22.09
08:06

"Il y a un tel amateurisme chez certains, une telle immaturité par rapport aux enjeux et à la crise"

Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwé Saint-Lambert et ancien président de Défi, est l'invité de Martin Buxant dans la Matinale LN24.

Olivier Maingain se dit fâché par la tournure des négociations fédérales. Il reproche "l'amateurisme chez certains", "une immaturité par rapport aux enjeux, à la crise. Et, qu'ils jouent avec les institutions."

L'ancien président de Défi pointe du doigt la responsabilité de Georges-Louis Bouchez. "Quand on négocie, il y a des moments où on se tait ! C'est assez élémentaire, il ne faut pas avoir beaucoup d'expérience politique pour savoir ça. On a le sentiment que s'il y a un jour qui passe sans qu'il ne se soit exprimé, c'est un mauvais jour pour lui. Mais, c'est souvent un mauvais jour pour la pays quand il fait ses mauvais coups médiatiques."

Olivier Maingain estime qu'il est temps que "ce président de parti apprenne à ne pas faire le jeu des séparatistes en rendant ce pays ingouvernable."

 

Retrouvez l'intégralité de son interview dans la vidéo ci-dessus.

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé