20.09
16:54

Les négociations fédérales à l'arrêt

Si les raisons précises de ce gel ne sont pas encore connues, Georges-Louis-Bouchez , président du MR est pointé du doigt pour son attitude autour de la table et ses revendications.

Les sept présidents de parti réunis ce dimanche pour émettre un accord Vivaldi et nommer un Premier ministre ont suspendu leurs travaux selon des sources proches des préformateurs.

Si les raisons de ce gel ne sont pas encore connues, Georges-Louis-Bouchez , président du MR est pointé du doigt pour son attitude autour de la table et ses revendications.

Bouchez s'est défendu de ces accusations sur Twitter
 

Selon certaines voix, les présidents de partis non libéraux auraient demandé à Sophie Wilmès d'être présente aux côtés de Bouchez pour "cadrer" le président du MR. 

Partager cet article

Contenu sponsorisé