15.09
14:20

La Belgique propose d'accueillir 12 mineurs du camp de Moria à Lesbos

Charles Michel a exhorté les pays membres de l'UE à "être mobilisés pour davantage de convergence" sur l'accueil des réfugiés, le droit d'asile et la politique de retour.

Le camp de migrants de Moria à Lesbos a été détruit par un incendie la semaine dernière laissant plus de 12.000 personnes sans abri.

L'Allemagne avait annoncé qu'elle prendrait en charge plus de 400 migrants mineurs et la Belgique s'était engagée à faire partie d'un plan d'accueil sans toutefois dévoiler de chiffre. 

C'est désormais chose faite puisque Maggie de Block, ministre de l'Asile et de la Migration a annoncé que la Belgique était prête à accueillir 12 mineurs non accompagnés provenant du camp de Moria.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, doit se rendre à Lesbos mardi après-midi pour "voir de (ses) propres yeux" la situation. Il a exhorté les pays membres de l'UE à "être mobilisés pour davantage de convergence" sur l'accueil des réfugiés, le droit d'asile et la politique de retour.

Estimant que "la question migratoire constitue un défi pour l'Union européenne", le président du Conseil européen a appelé à "poursuivre le débat avant la fin du mois". 

La Commission européenne a avancé au 23 septembre la présentation de son projet très attendu de réforme de la politique migratoire dans l'UE. 

"J'espère qu'on pourra progresser de manière opérationnelle", a-t-il ajouté devant la presse, au côté du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, dont il a salué "la capacité à apporter des réponses en quelques heures" à "l'événement brutal" de l'incendie de Moria.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article