14.09
07:54

"Il faut resserrer les conditions de report des crédits au début du parcours"

Valérie Glatigny, ministre de l’Enseignement Supérieur, était l'invitée de Martin Buxant dans la Matinale LN24.

Près de 210.000 étudiants du supérieur en Wallonie et à Bruxelles retrouvent le chemin des auditoires ce lundi. Une rentrée qui se fait évidemment sous le signe du Covid-19. 

Valérie Glatigny, ministre de l’Enseignement Supérieur, est revenue sur les protocoles en place pour assurer la sécurité des étudiants et des professeurs.

Elle a aussi évoqué le refinancement du supérieur et la réforme du décret paysage.

"Le décret paysage a des effets pervers et en particulier l'allongement de la durée des études. Il faut resserrer les conditions de report des crédits au début du parcours."

La ministre espère que la réforme sera effective pour la rentrée 2021.

En fin d'interview, Valérie Glatigny qui est aussi ministre de la Jeunesse et des Sports, a donné quelques informations sur les mouvements de jeunesse et le retour des supporters dans les stades de foot. 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article