11.09.20
18:07

Le centre de tests de Brussels Airport ouvre ce lundi

Dès le 14 septembre, réaliser un test de dépistage sera désormais possible à Brussels Airport. Un laboratoire mobile ouvrira ses portes pour les premiers passagers à 6h00 du matin. 

"Nous avons pris l’initiative d’installer un centre de test à Brussels Airport pour renforcer encore davantage les mesures sanitaires contre le COVID-19 et ainsi apporter notre contribution à la santé publique. Les résultats de ces tests seront très rapidement communiqués aux passagers. Le testing est un élément essentiel pour permettre au secteur aérien, et à l’économie en général, de progressivement sortir du marasme actuel sans faire de compromis avec la sécurité sanitaire", explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

Dès lundi, les passagers revenant d'une zone rouge et disposant d'un code d'activation pourront se faire tester immédiatement après leur arrivée à l'aéroport. Dans une seconde phase, une fois le laboratoire installé pour effectuer les analyses sur place (fin septembre), les passagers en partance, par exemple ceux qui se rendent dans un pays pour lequel un certificat de test négatif est exigé, pourront également obtenir ce certificat à l'aéroport. En outre, les personnes ne voyageant pas, mais devant être testées dans le cadre du traçage des contacts et disposant donc d'un code d'activation, pourront également se rendre dans le Test Centre.

Les tests effectués seront des tests PCR nécessitant un prélèvement dans le nez. Les résultats seront disponibles dans les 24 heures. Dès que le laboratoire sera ouvert à Brussels Airport, les résultats seront déjà disponibles endéans les 3 heures pour les tests rapides et endéans les 9 heures en moyenne pour les tests standards.

Quiconque revient d'une zone rouge ou doit être testé dans le cadre du traçage des contacts (et disposant donc d’un code d'activation pour un test) peut être testé au tarif INAMI de 46,81 euros, et ne doit pas payer pour son test. La procédure de remboursement se fait directement entre l'INAMI et le laboratoire. Pour les tests volontaires, pour les passagers au départ, sans code d'activation ou prescription, le test PCR standard reviendra à 67 euros, tandis que le test rapide coûtera 135 euros.

 

Partager cet article

En lien avec l'article