07.09.20
15:09

Mécontent, Joachim Coens s'entretient avec les préformateurs

La coalition Vivaldi est-elle en péril ?

"J’ai pris contact avec les préformateurs et je veux d’abord avoir un entretien avec eux", a-t-il déclaré à l’issue du bureau de son parti.

Ce matin, il semait déjà le doute sur les chances de réussite de la Vivaldi. "Nous avons conclu des accords clairs la semaine dernière sur un certain nombre de questions que nous voulons voir résolues d'une certaine manière et je n'ai pas l'impression que ce soit le cas pour le moment. Je suis très contrarié par cette situation "

Projet sous pression

En arrivant au bureau du CD&V, Joachim Coens a déclaré que le projet était sous pression pour le moment. Toutefois, il refuse pour l'instant de parler d'une fin des négociations : "N’utilisons pas ces mots." 

Le président du CD&V n'a pas précisé de quoi il voulait parler avec les préformateurs, mais l'éventuel assouplissement de la loi sur l'avortement est en tout cas un point sensible pour les démocrates-chrétiens.

 

Partager cet article

En lien avec l'article