07.09
11:04

Avec 4,2 millions d'infections, l'Inde devient le deuxième pays recensant le plus de cas de Covid-19

Depuis août, l'Inde bat quotidiennement des records mondiaux de hausses des cas et a passé samedi la barre des quatre millions, treize jours à peine après celle des trois millions.

L'Inde est devenue lundi le deuxième pays du monde après les Etats-Unis recensant le plus grand nombre de cas de Covid-19 et dépasse le Brésil, alors que la pandémie revient en force, notamment en Europe.

Cela n'a pas empêché le pays de rouvrir, avec de strictes précautions sanitaires, le métro à l'arrêt depuis presque six mois dans ses grandes villes notamment la capitale New Delhi où des passagers masqués font le V de la victoire devant des journalistes. "Il nous faut bien sortir de chez nous, pour mener nos vies", confie l'un d'eux, Deepak Kumar. 

Deuxième pays le plus peuplé de la planète avec 1,3 milliard d'habitants, l'Inde est  durement frappée par la pandémie qui a fait plus de 880.000 morts dans le monde depuis fin décembre.

Lundi, l'Inde totalise  4,2 millions d'infections depuis le début de la crise, le Brésil 4,12 millions et les Etats-Unis 6,25 millions. Pour les décès, elle arrive avec 71.642 morts derrière les Etats-Unis (188.540) et le Brésil (126.203) parmi les trois pays les plus endeuillés au monde par le virus. Mais beaucoup d'experts estiment les chiffres réels plus élevés en Inde, arguant que les test sont insuffisants et que nombre de décès ne sont pas enregistrés.

Depuis août, l'Inde bat quotidiennement des records mondiaux de hausses des cas et a passé samedi la barre des quatre millions, treize jours à peine après celle des trois millions.

Pour le virologue Shahid Jameel, de la Wellcome Trust/DBT India Alliance, ce rythme est "assez alarmant". "Ces deux dernières semaines, la moyenne est passée d'environ 65.000 à 83.000 cas par jour, soit une augmentation d'environ 27% sur deux semaines, et de 2% par jour", explique-t-il à l'AFP.

Et les tests --actuellement plus de dix millions de personnes par jour en moyenne-- vont s'accélérer après la recommandation vendredi des scientifiques qui conseillent le gouvernement de les autoriser sur simple lettre d'un médecin. "Cela dévoilera plus de gens asymptomatiques, véritable source de cette expansion en Inde", estime M. Jameel pour qui les deux-tiers des cas viennent des zones rurales et des villages.

 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article