03.09.20
09:09

"Les démocrates ne peuvent pas laisser les questions d'identité collective à l'extrême droite"

Theo Francken, député fédéral N-VA, et François Gemenne, chercher FNRS ULiège et professeur universitaire, ont confronté leurs idées autour de Martin Buxant lors de notre premier rendez-vous hebdomadaire "Oui mais Nee". Au sommaire notamment, le blocage dans les négociations fédérales et la question "d'identité".

Theo Francken et François Gemene ont commencé par expliquer pourquoi ils ont accepté de débattre chaque semaine, l'annonce de ce rendez-vous ayant beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. 

Faut-il privilégier un gouvernement idéologiquement homogène mais minoritaire dans une région du pays ou accepter une coalition politique "contre-nature"? Faut-il revoir le mode de scrutin? Quel rôle doit avoir l'Etat? Quelle politique migratoire? Quel défi pour le thème de l'identité?

Les réponses des deux intervenants dans "Oui mais Nee", à retrouver chaque jeudi à 8h10 sur LN24.

Partager cet article

En lien avec l'article