21.08
17:59

Le Liban se reconfine à cause d'une flambée de nouveaux cas de covid-19

Le Liban se reconfine vendredi, confronté comme de nombreux autres pays à travers le monde à une flambée de nouveaux cas de coronavirus.

Au Liban, qui affronte des taux records de contaminations et des hôpitaux débordés par les malades du Covid-19 et les blessés de la gigantesque explosion du 4 août au port de Beyrouth, un reconfinement décrété par les autorités entre en vigueur vendredi pour plus de deux semaines. Il est assorti d'un couvre-feu quotidien de 18H00 à 06H00 locales.

Assis dans son atelier de menuiserie, dans un quartier de Beyrouth éloigné de la zone sinistrée, Qassem Jaber, 75 ans, ne voit pas en quoi un reconfinement serait utile.

"Il n'y a pas de travail. Les gens n'ont pas d'argent et n'ont rien à manger", affirme-t-il. "Qu'est-ce que le coronavirus vient faire là-dedans? On s'en remet". 

Prévues jusqu'au 7 septembre, ces mesures ne concernent pas les quartiers sinistrés par l'explosion meurtrière.

Le pays, qui a recensé officiellement jusqu'à présent au moins 9.758 cas de coronavirus, dont 107 décès, est "au bord du gouffre", avait averti le ministre de la Santé Hamad Hassan.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article