06.08
14:53

Nintendo dans une forme éclatante grâce au confinement

Le géant japonais du jeu vidéo Nintendo a annoncé jeudi des résultats florissants au premier trimestre 2020/21, voyant ses ventes de consoles Switch et de jeux dopées par les confinements instaurés contre la propagation du coronavirus, mais reste prudent sur ses prévisions annuelles.

Le bénéfice net de Nintendo pendant la période avril-juin a atteint 106,5 milliards de yens (849 millions d'euros), un chiffre multiplié par 6,4 sur un an, selon un communiqué. Le bénéfice opérationnel a lui été multiplié par cinq à 144,7 milliards de yens (1,1 milliard d'euros), tandis que son chiffre d'affaires a plus que doublé à 358,1 milliards de yens (2,86 milliards d'euros) malgré la crise sanitaire.

"La demande en jeux vidéo est restée forte parmi les gens confinés" en raison de la pandémie, a commenté l'analyste Hideki Yasuda, de l'Ace Research Institute à Tokyo, interrogé par l'AFP avant l'annonce des résultats. L'essor des ventes mondiales dans le secteur des jeux vidéo "devrait continuer", selon lui.

 

Ruptures de stock

Nintendo a vendu au cours du trimestre écoulé 5,68 millions de consoles (incluant la Switch Lite, version allégée et uniquement portable lancée en septembre 2019), près de trois fois plus qu'un an plus tôt. La pandémie de Covid-19 a cependant posé des problèmes d'approvisionnement en pièces nécessaires à la fabrication de ses consoles Switch. Mais la situation est aujourd'hui "quasiment revenue à la normale", a assuré Nintendo dans son communiqué, notant toutefois que des ruptures de stocks perduraient dans certains pays à cause du délai entre la fabrication et la mise en rayon.

Pour tenter de répondre au mieux à la demande, Nintendo aurait augmenté ses objectifs de production de Switch de 22 à 25 millions d'exemplaires sur l'exercice, selon des informations de l'agence Bloomberg publiées jeudi. Ses ventes de jeux pour la Switch ont elles plus que doublé, à 50,43 millions d'exemplaires sur le trimestre, notamment aidées par l'énorme succès de son jeu "Animal Crossing: New Horizons", sorti en mars, qui a représenté 21% du total en volume des ventes de jeux du groupe entre avril et juin.

Plus de la moitié (55,6%) des ventes de jeux de Nintendo sont désormais dématérialisées, contre 22,3% il y a six mois, a souligné le groupe.

 

Prudence avant les fêtes

Les ventes de jeux sur mobile ont également augmenté, progressant de 32,7% pendant la période avril-juin sur un an. Ils ont été portés par le succès de "Animal Crossing: Pocket Camp", application disponible depuis 2017 qui a connu un regain d'intérêt depuis la récente sortie du nouveau jeu sur Switch, et par "Mario Kart Tour", lancé en septembre dernier.

Les deux titres sont sur le modèle "free-to-play", téléchargeables et jouables gratuitement mais proposant au joueur un abonnement payant et des achats à l'intérieur du jeu pour améliorer son expérience et ses performances.

Fidèle à sa réputation d'entreprise prudente, Nintendo a toutefois laissé jeudi ses prévisions annuelles inchangées, malgré ses solides performances trimestrielles. Il est encore trop tôt pour juger de la performance annuelle de Nintendo car "ses revenus dépendent beaucoup des résultats de la période des fêtes de Noël", a jugé M. Yasuda, selon lequel la popularité d'"Animal Crossing" devrait continuer à doper les ventes du groupe tout au long de l'exercice.

L'entreprise table toujours sur un bénéfice net de 200 milliards de yens en 2020/21 (-22,7% sur un an), pour un bénéfice d'exploitation de 300 milliards de yens (-14,9%) et un chiffre d'affaires de 1.200 milliards de yens (-8,3%).

Son grand rival Sony, qui a publié mardi un bénéfice net trimestriel en hausse de plus de 50% sur un an, est lui aussi resté prudent malgré la sortie très attendue prévue en fin d'année de sa console PlayStation 5, prévoyant sur 2020/21 un bénéfice net en baisse de 12,4%.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article