04.08
21:33

Les cantons suisses de Vaud et du Valais sont retirés de la liste rouge belge

La Belgique a retiré les cantons de Vaud et du Valais de sa liste rouge des destinations non autorisées aux touristes.

La Belgique revient sur une décision samedi qui avait soulevé des protestations en Suisse, a-t-on appris mardi auprès du ministère belge des Affaires étrangères.

Le retrait intervient à la suite d'une réunion de la cellule d'experts (Celeval) en charge de définir les régions ou pays à risque du point de vue sanitaire. Une version actualisée de la liste sera publiée mercredi sur le site du ministère, selon la Libre Belgique.

Les experts devaient examiner des "compléments d'informations" fournis par ces deux cantons, qui estimaient que leur situation épidémiologique ne justifiait pas un tel traitement.

Le ministre suisse des Affaires étrangères, Ignazio Cassis s'est dit "soulagé" et "ravi".

"Je me félicite de cette décision prise par la cellule d'évaluation belge Celeval et souhaite de belles vacances aux Belges qui ont prévu de se rendre en Suisse",

a-t-il tweeté.

Son homologue belge Philippe Goffin avait expliqué dans la matinée sur la radio La Première (RTBF) que le Celeval avait appliqué un "principe de précaution" en étendant à ces deux cantons le classement en rouge de celui de Genève, qui lui n'a pas été contesté.

 

Une liste rouge qui se réduit

La Belgique a publié samedi une liste rouge de destinations vers lesquelles "les voyages ne sont pas possibles ou pas autorisés". Outre le canton de Genève, elle comprend le département français de la Mayenne, les régions espagnoles de Navarre, Aragon, Barcelone et Lerida en Catalogne, mais aussi des régions bulgares et roumaines ainsi que la ville de Leicester (Royaume-Uni), mais est susceptible d'être encore modifiée mercredi.

Quarantaine et dépistage sont obligatoires pour les voyageurs en provenance de ces zones qui reviennent en Belgique.

Le président du conseil départemental de Mayenne Olivier Richefou avait écrit une lettre aux autorités belges pour exprimer son "profond regret", estimant que cette classification "ne correspond pas à la réalité de l'état sanitaire du département", et que "l'établissement de frontières administratives internes à un Etat n'est pas la solution idoine".

Une quarantaine et un dépistage sont par ailleurs "recommandés" pour un certain nombre de zones figurant sur une liste "orange", qui comprend pour la France la région parisienne (sauf le département de Seine-et-Marne), les Pays de la Loire, le département du Nord, le Haut-Rhin, la Haute-Savoie, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges.

Depuis samedi, toute personne rentrant en Belgique depuis l'étranger doit remplir un formulaire d'identification, en renseignant ses coordonnées et les endroits où elle a séjourné au cours des 14 derniers jours.

Voici la liste des régions d'Europe, classées par couleur.

AFP

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article