27.07
15:42

"Bulle sociale" réduite, shopping seul, public limité: les annonces du CNS

"Les données épidémiologiques sont préoccupantes", a débuté Sophie Wilmès lors de la conférence de presse du CNS, avant d'annoncer les nouvelles mesures. La bulle sociale est drastiquement réduite pour les quatre prochaines semaines. "Dès que nous limitons les contacts rapprochés, nous savons que nous limitons les libertés individuelles. C'est très dur. Mais c'est un signal très clair des virologues. Les clusters sont souvent liés à des réceptions."

Le Conseil national de Sécurité s'est réuni ce lundi suite aux nouvelles contaminations au coronavirus et particulièrement dans la province d'Anvers. Sophie Wilmès a annoncé de nouvelles mesures en vigueur à partir de mercredi:

 

Relations sociales

- La bulle sociale est réduite à cinq personnes pour tout le foyer, et non plus 15 par individu.

- Ces personnes doivent être les mêmes pendant les quatre prochaine semaines.

- Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas pris en compte.

- Il s'agit donc de cinq personnes "en plus de votre foyer avec lesquels vous ne respecterez peut-être pas les distances de sécurité. Et si vous entrez en contact avec des personnes qui ne font pas partie de cette nouvelle bulle sociale, vous devez impérativement respecter les distances de sécurité. ​Il est toujours plus prudent de porter également un masque".

 

Evénements

- La capacité d'accueil autorisée pour les événements publics est  réduite de moitié : 100 personnes maximum à l'intérieur et 200 personnes à l'extérieur. Le port du masque y sera obligatoire.

- Les sorties privées en groupe sont limitées à 10 personnes, avec respect des gestes barrière. 

Pour les mariages et fêtes: 10 personnes en plus de la bulle.

- Exception : les camps et les activités sportives.

 

Shopping

- Les courses doivent à nouveau se faire seul ou accompagné d'un mineur vivant sous le même toit.

- Pendant un maximum de 30 minutes.

 

Télétravail

Le télétravail est fortement recommandé, "il y a moyen de trouver des systèmes de rotations entre collègues, par exemple."

 

Rentrée des classes

"Aujourd'hui, c'est beaucoup trop tôt," a affirmé Sophie Wilmès. "Les ministres ont prévu un modèle qui va s'adapter à la situation épidémiologique. On sait que si nous n'intervenons pas de manière drastique, même la rentrée scolaire pourrait être mise à mal."

 

Masques

L'obligation du port du masque n'est pas étendu. "Si vous faites la liste de tous les endroits où le masque est obligatoire, vous réaliserez qu'il est souvent obligatoire. Mais si vous faites une promenade seul dans la rue, est-ce nécessaire de porter un masque?"

 

Niveau local

Au niveau local, "une liste de mesures est disponible et les autorités locales doivent agir fermement. L'urgence de la situation à Anvers requière des mesures fortes. La cellule de crise est actuellement en contact avec le bourgmestre".

En ce qui concerne Anvers, la reprise importante est "due à des comportements festifs ou non-respect des zones de quarantaine. On s'en rend compte via le tracing."

 

Niveau individuel

"Toutes ces mesures visent à éviter un confinement généralisé", a rappelé Sophie Wilmès. "Cela signifie qu'il faut les respecter à tout âge, dans toute situation. A l'étranger, même si les règles sont différentes, il faut en respecter l'esprit. Ca change probablement les plans de vacances de certaines personnes. Ce n'est pas parce que ca nous amuse."

"Les experts pensent qu'il faut faire un effort important pendant quatre semaines pour inverser la tendance. Nous nous reverrons en fin de période pour voir s'il y a d'autres décisions à prendre, si nos efforts doivent être maintenus. Nous espérons ne pas devoir imposer des mesures plus strictes dans les semaines qui viennent mais je dois être honnête : si nous voyons que les chiffres de l'épidémie vont dans le mauvais sens, tout reste possible. Il est possible d'éviter un nouveau lockdown. Mais il faut rappeler que les plus grands scientifiques du monde sont incapables de savoir comment la situation va évoluer."

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article