20.07
13:00

Discours du Roi: solidarité, courage, relance et intérêt général

Covid-19 oblige, le 21 juillet sera particulier cette année. A l'occasion de cette fête nationale inédite, le Roi a pris la parole aujourd'hui. Il donnera un second discours demain en direct.

La fête nationale se concentrera sur deux thèmes principaux cette année, elle rendra hommage aux héros de la crise du covid-19 et marquera également les 75 ans de la libération. Lors de son traditionnel discours enregistré en veille de fête nationale, le roi Philippe a appelé au courage et à la créativité pour redéfinir notre société. 

Hommage aux victimes et aux héros

Le roi Philippe a commencé son discours en abordant la crise inédite à laquelle le pays doit faire face. Il a tenu à adresser ses pensées à ceux et celles qui ont connu de grandes souffrances comme la perte d'un proche ou de leur emploi.

Cette crise a dévoilé les fragilités et les faiblesses de notre société mais a aussi révélé nos belles qualités. Nous avons ainsi vu la force de l'entraide et du souci de l'autre.

Il a également rappelé que le confinement avait aggravé les injustices sociales déjà existantes, mais avait aussi provoqué des tensions dans les relations familiales et au travail. Il a ensuite appelé à la solidarité et s'est dit impressionné par la créativité des Belges : "Plus que jamais nous devons être a l'écoute de ceux qui souffrent en silence. Face à cette crise, nous avons vu nos belles qualités. C'est la Belgique toute entière qui a fait preuve de courage et de créativité."

Tout n'a pas été parfait

Le Roi a déclaré que cette crise avait permis de montrer l'importance de l'intérêt général ainsi que le rôle de l'Etat et du service public. Il a reconnu que "tout n'avait pas été parfait", mais que ces derniers mois avaient démontré combien pouvait être fructueuse la collaboration entre le secteur privé et public, entre les experts et le gouvernement, mais aussi entre les différents niveaux de pouvoir. 

Il a par ailleurs appelé à poursuivre sur cette belle dynamique en optant pour des options plus équitables et plus durables pour l'avenir :

Il s'agit maintenant de reconstruite et de relancer nos activités en y mettant toute notre énergie et notre créativité. Sortis du confort de nos certitudes, c'est l'occasion unique de repenser notre économie et notre société. 

Un gouvernement résolu et stable

Le roi Philippe a terminé son discours sur une note plus politique. Un an après les élections, il a abordé la situation politique et a appelé à trouver un accord, rappelant que le pays est toujours dans l'attente d'un gouvernement. 

"La crise a prouvé que confrontés à l'urgence et à la nécessité, nous pouvions décider et agir rapidement ensemble", a-t-il déclaré. Il a poursuivi en rappelant qu'il y a des moments où "l'histoire n'attend pas" et que pour réussir le gigantesque défi de la relance, l'effort de chacun serait indispensable : "pour mobiliser nos forces, nous avons besoin d'une trajectoire clairement définie".

Le pays tout entier réclame maintenant un gouvernement résolu et stable. Ne le décevons pas.

Il a terminé par un message teinté d'optimisme et a, une fois encore, appelé à la solidarité : "Nous ne réussirons qu'en dépassant nos propres horizons, et en montrant courage et audace". 

Partager cet article

Contenu sponsorisé