15.07
12:33

Conseil national de sécurité: nouvelle évaluation le 23 juillet

Le Conseil national de sécurité s'est réuni ce mercredi pour décider la suite du déconfinement. Au vu de la reprise de l'épidémie - légère mais bien réelle - la prochaine phase du déconfinement est en suspens jusqu'au 23 juillet. Sophie Wilmès a cependant fait le point sur la situation actuelle.

Sur base des conseils des experts, le gouvernement a pris des mesures, évolutives sur plusieurs points -  l'élargissement de l'obligation du port du masque récemment - au cours des dernières semaines. Ces mesures pourraient encore changer explique Sophie Wilmès en fonction de la situation.

C'est d'ailleurs pour cette raison que les décisions attendues aujourd'hui concernant entre autres les rassemblements sont pour l'instant reportées au prochain Conseil national de sécurité, prévu le 23 juillet pour une éventuelle phase 5 le 1er août.

 

  • Le masque ne suffit pas, les gestes barrières comptent toujours

La première ministre rappelle l'importance du respect continu des gestes barrières - lavage des mains, respect des distances physiques - le masque n'étant pas suffisant à lui seul. Le relâchement ressenti ces dernières semaines par de nombreux acteurs ne peut pas devenir la norme, en particulier face à l'augmentation du nombre de nouvelles infections. 

 

  • Les jeunes de plus en plus touchés, les boîtes de nuit restent fermées

Les dernières informations concernant l'épidémie indiquent que les jeunes sont de plus en plus touchés - une jeune femme de 18 ans est par ailleurs décédée ce mercredi. Bien que cela soit humain de vouloir se rassembler, "cela n'est pas pour autant raisonnable" a lancé Sophie Wilmès. 

De nouvelles décisions seront prises dans les semaines à venir en fonction de l'évolution de l'épidémie. La reprise des boîtes de nuit est par conséquent toujours en suspens. Ces lieux sont considérés actuellement comme trop à risque du point de vue de la propagation de l'épidémie. 

 

  • Contacts personnels

La limite reste fixée à 15 contacts par semaine.  

 

  • Retours de vacances

Si la confusion a pu régner ces derniers jours concernant la marche à suivre si vous rentrez de vacances, le système est pour l'instant maintenu - des zones rouges, oranges, vertes. Il est fortement conseillé aux personnes revenant d'une zone orange de se faire dépister et de respecter une quarantaine. Quant à celles revenant d'une zone rouge, quarantaine et dépistage sont obligatoires. 

Sophie Wilmès a également souligné que "ce n'est pas parce que vous vous trouvez dans un autre pays, dans un autre endroit, que vous êtes en sécurité. Le virus se répand de la même façon partout. Votre comportement est donc important à tout moment". 

E.F.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article