07.07
21:06

Un accord de 600 millions d'euros pour le milieu des soins de santé

Salaires, heures travaillées, stocks stratégiques, le gouvernement devrait approuver ce plan visant à revaloriser le secteur et prévenir d'une éventuelle future crise sanitaire.

Un "avant-projet" d'accord social a été conclu entre le gouvernement fédéral et le secteur des soins de santé.

600 millions d'euros seront alloués au secteur dont 500 millions pour la "revalorisation" salariale et 100 millions pour améliorer les conditions de travail. 

Les échelles salariales (définies par L’Institut de Classification de Fonctions en 2017) seont respectées à 100% pour les années 2021 et 2022.  Toujours dans l'optique salariale, il a été décidé d'harmoniser les salaires entre les professionels de la santé du privé et du public et de d'adapter les modèles salariaux après la fin de cette phase de test. À noter que le versement d'un treizième mois serait également prévu. 

Pour ce qui est des conditions de travail, celles-ci seraient améliorées avec notamment la possibilité de prendre trois semaines de congés consécutives, se former, obtenir un agenda plus stable et pouvoir être sensibilisé et prévenu du burn out ou syndrome d'épuisement professionnel.
La charge de travail devrait être réduite surtout si le travailleur se trouve en fin de carrière. 

Enfin on retrouve des mesures de préventions en cas de nouvelle crise, ce qui implique des stocks stratégiques de matériel. 

Le gouvernement doit d'abord valider ce plan pour qu'il soit soumis ensuite au parlement au mois de septembre. 

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article