05.07
20:27

Les élus américains inquiets face à la flambée du Covid-19

Faut-il reconfiner une partie des Etats-Unis ? Des élus s'alarmaient dimanche de la flambée des cas de coronavirus dans leurs villes du Sud et de l'Ouest américain minimisée par le président Donald Trump.

L'Amérique, qui enregistre depuis plus d'une semaine des infections record, célébrait ce week-end sa fête nationale, réputée pour ses réunions familiales, barbecues, et feux d'artifice, en dépit de la pandémie.

Sur la plage new-yorkaise de Coney Island rouverte à la baignade depuis mercredi, rares sont les vacanciers à bronzer masqués. Mark Ruiz, venu pique-niquer avec sa femme et ses deux enfants se dit "clairement inquiet", mais n'imaginait pas rester chez lui pour les festivités du "4th of July". "J'ai besoin de faire sortir mes enfants" confie l'homme de 37 ans. "Nous ne pouvons pas rester dans une bulle tout l'été."

Tentant de maîtriser la propagation du virus que les autorités admettent ne pas contrôler totalement, certains Etats ont mis sur pause, voire rétro-pédalé dans leur déconfinement. 

Ce week-end, les plages de Los Angeles étaient de nouveau fermées et Miami sous couvre-feu. En cause, un déconfinement jugé trop prématuré, notamment dans le Sud et l'Ouest du pays. "Nous avons été parmi les derniers à se confiner et les premiers à se déconfiner", regrettait auprès d'ABC Kate Gallego, maire de la capitale de l'Arizona, Phoenix. 

Le nombre de patients admis en réanimation dans l'Etat du Sud-Ouest atteignait des niveaux jamais atteints depuis le début de la crise ce week-end, avec près de 90% de lits occupés.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article