03.07
17:00

Brésil: Bolsonaro édulcore une loi sur le port du masque

Mardi dernier, le président Bolsonaro a obtenu en appel l'annulation d'un jugement l'obligeant personnellement à porter un masque en public à Brasilia, où la population a l'obligation d'en porter un.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a fortement édulcoré vendredi une loi sur le port du masque dans les lieux publics contre la propagation du coronavirus, le rendant non-obligatoire dans les commerces et lieux de culte.

Selon le Journal officiel vendredi, le chef de l'Etat a promulgué cette loi approuvée par le Congrès, la première à statuer sur le port du masque au niveau national, mais a exercé son droit de véto pour en exclure plusieurs articles.

L'un deux stipulait notamment l'obligation de porter un masque "dans des lieux de culte ou des établissements industriels et commerciaux".

Mais le président d'extrême droite a jugé cette mesure anticonstitutionnelle, évoquant une "possible violation de domicile", étant donné qu'il s'agit souvent de propriétés privées.    

Il a également supprimé un article obligeant les commerces et les locaux industriels à fournir gratuitement des masques à leur employés, et un autre stipulant que les pouvoirs publics devaient en distribuer "aux populations vulnérables économiquement".

Le port du masque avait été déjà rendu obligatoire depuis plusieurs semaines dans de nombreux Etats, par des décrets pris par les gouverneurs.

Mardi, le président Bolsonaro a obtenu en appel l'annulation d'un jugement l'obligeant personnellement à porter un masque en public à Brasilia, où la population a l'obligation d'en porter un.

Depuis le jugement de première instance, il y a deux semaines, le chef de l'Etat a porté un masque à chaque sortie à Brasilia. 

Mais le week-end dernier il est apparu en public sans masque dans l'Etat du Minas Gerais (sud-est), où le port du masque n'est pas obligatoire. 

Auparavant, il arrivait fréquemment au chef de l'Etat de prendre des bains de foule sans masque.

Le Brésil est le deuxième pays du monde le plus touché par la pandémie de Covid-19, avec près de 1,5 million de cas confirmés et 61.884 morts, selon un bilan officiel publié jeudi.

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article