22.06.20
09:42

730 enfants passent leur CEB ce lundi

Près de 50 000 élèves de sixième primaire auraient dû passer leurs épreuves du CEB aujourd'hui. Conséquence du Covid-19, ils ne sont que 730 inscrits.

Conséquence de la pandémie, les épreuves de CEB, ainsi que CE1D et CESS ont été annulées mi-avril, à la demande de Caroline Désir, la ministre de l'Enseignement. Pour les élèves de 6ème primaire inscrits en FWB, un jury d'école évaluera leur capacité à passer en secondaire.

800 élèves environs devraient notamment présenter leur CEB ces 22 et 23 juin. La plupart d'entre eux sont des enfants scolarisés à domicile ou inscrits dans une école privée, ainsi que des élèves de l’enseignement spécialisé, voire aussi des élèves de 5ème primaire que les parents jugent précoces et pour lesquels il n'existe aucun jury reconnu par la communauté française apte à évaluer leur réussite.

Quentin David, directeur général du pilotage du système éducatif à la Fédération Wallonie-Bruxelles indique "nous avons mis sur pied une épreuve externe alternative, spécifique et adaptée dans son contenu et son organisation à la situation actuelle, qui leur permettra d’obtenir le CEB" 

Pour Bruno Humbeeck, psychopédagogue à l’UMons, invité sur La Première ce matin, l'annulation des épreuves de CEB cette année pour cause de coronavirus pourrait en fait être une bonne chose"Les épreuves génèrent du stress et évaluent finalement plus la capacité que vous avez à passer des examens que vos réelles compétences. Donc, que ce ne soit pas une épreuve est plutôt une bonne chose. Je crois que c’était beaucoup de sagesse de la part de la ministre de dire à un moment donné qu’on ne peut pas certifier les choses. Mais il faut des évaluations, surtout si en septembre on veut lancer des remédiations qui ont du sens. La remédiation ne s’improvise pas. Il faudra vraiment les cibler, il faudra que chacun soit en mesure de pouvoir faire le bilan de ce qu’il connaît, de ce qui est flottant et de ce qu’il ne connaît pas du tout".

Partager cet article