12.06
08:22

Violences conjugales: "Il était important d’adopter un plan d’action national"

Sophie Rohonyi, députée Défi, était l'invitée de Martin Buxant dans la Matinale LN24.

La Chambre a voté hier la résolution déposée par Défi afin de multiplier les voies d'aide et les points de contact pour les personnes victimes de violences conjugales. Pendant, le confinement une augmentation significative des violences intrafamiliales a été observée. Elles sont même apparues dans de nouveaux foyers. "Il était important d’adopter un plan d’action national pour diversifier les possibilités d’obtenir de l’aide", explique la députée Défi.

Le plan vise à "rendre l'ensemble de la société compétente" pour diffuser l'information concernant les points de contact.

Sophie Rohonyi est également revenue sur le mouvement "Black Lives Matter". "Je pense qu'il faut entendre l'émotion populaire qui se manifeste aujourd'hui et qui est légitime. Le racisme structurel qu'on voit aux Etats-Unis, il est aussi en Europe. Il est aussi en Belgique. On le voit chaque jour et en particulier à Bruxelles. Les discriminations à l'embauche, au logement, sont une réalité à Bruxelles.

Concernant la décolonisation de l'espace publique, elle plaide pour l'ouverture d'un débat avant toute chose et une sensibilisation des jeunes sur ce que représentent ces statues.

Avec le déconfinement, les négociations fédérales reviennent doucement au premier plan. Pour la députée, un retour aux urnes n'est pas une bonne idée. "Ça ne rajouterai que du chaos au chaos."

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article