11.06
08:33

"On ne peut pas effacer des éléments de l'histoire, il faut assumer"

André Flahaut, ancien ministre de la Défense et ancien Président de la Chambre, était l'invité de Martin Buxant dans la Matinale LN24.

L'ancien ministre de la Défense est revenu sur le débat autour du l'envoie des F-16  belge en Irak et en Syrie. André Flahaut s'est abstenu sur la résolution et le PS, son parti, a voté contre. "Je crois qu'il y a un problème de couverture internationale de la partie syrienne. Si on avait exclu cette partie de l'opération dans un premier temps, je suis certain que cette résolution aurait été votée par l'ensemble des partis."

André Flahaut a également abordé la reconnaissance de la Palestine. Hier, en commission des Affaires étrangères de la Chambre, les députés belges ont adopté le principe d’une reconnaissance de l’Etat de Palestine. "Il est temps de reconnaître l'Etat de Palestine dans ses frontières de 1967, ça a trop duré. Il faut donner des signes, des signes qui sont aussi portés à l'Europe." 

Le débat autour des statues qui sont des stigmates du passé colonial a évidemment été évoqué. L'ancien Président de la Chambre plaide pour un devoir de mémoire. "On ne peut pas effacer des éléments de l'histoire, il faut assumer. Mais, il faut surtout expliquer réellement ce qu'il s'est passé dans tout ces Etats et pas uniquement sur la partie coloniale.

 

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article