01.06.20
08:19

Décès de George Floyd: un shérif du Michigan prend part aux manifestations, des policiers s'agenouillent à New York

"Ne pensez pas un seul instant que Derek Chauvin représente tous les policiers de cette nation"

 Lors de manifestations suite au décès de Georges Floyd, un shérif du Michigan a rejoint des manifestants dans le canton de Flint, déposant son arme et déclarant: "Je veux que ce soit un défilé, pas une manifestation." 


Il s'est adressé aux manifestants pour protester contre la brutalité policière et la mort de George Floyd à Minneapolis.

    "La seule raison pour laquelle nous sommes ici est de nous assurer que vous avez une voix", a déclaré le shérif Chris Swanson dans des clips vidéo diffusés sur Twitter.

    "Ces flics vous aiment - ce flic là-bas embrasse les gens", a-t-il ajouté.
     

    Dans le Queens, un quartier de New York, des policiers se sont agenouillés au milieu d'un groupe de manifestants, sous les acclamations de la foule dimanche 31 mai. Ce moment a été capturé sur les médias sociaux par Aleeia Abraham et partagé avec Reuters. Elle a déclaré que les manifestants avaient demandé aux officiers de s'agenouiller en signe de solidarité, et qu'elle avait été "choquée" lorsqu'ils l'ont fait.

    Les manifestants ont ensuite crié les noms des Afro-Américains qui sont morts lors d'affrontements impliquant la police, dont George Floyd.

    Un certain nombre de manifestations ont eu lieu ces derniers jours à travers les États-Unis au sujet de la mort de Floyd, un homme noir non armé qui est décédé lundi dernier (25 mai) après qu'un policier blanc de Minneapolis se soit agenouillé sur son cou. L'affaire a suscité une indignation qui a balayé une nation divisée politiquement et racialement.

      

     

    Partager cet article

    En lien avec l'article