31.05
07:11

Avec près de 29.000 morts, le Brésil 4e pays en termes de décès

Le Brésil, où la pandémie de coronavirus est en pleine expansion, est désormais, avec près de 29.000 morts, le quatrième pays en termes de décès, au moment où le nombre des contaminations enregistrées dans le monde vient de dépasser les six millions.

Alors que l'Amérique latine est devenue le principal terrain de progression de la maladie et que les Etats-Unis continuent d'avoir des bilans quotidiens lourds, l'heure est à la levée progressive des mesures de restriction en Europe mais aussi en Inde.

Le Covid-19 a fait plus de 366.000 morts à travers le monde, dont près de la moitié sur le continent européen, où environ deux millions de personnes atteintes ont été recensées.

"Lorsque nous sortirons de cette pandémie, nous ne pourrons pas continuer à faire ce que nous faisions et comme nous le faisions. Non, tout sera différent", a déclaré le pape François dans un message vidéo à l'occasion de la fête de la Pentecôte.

Les Etats-Unis sont de loin le pays le plus lourdement touché par la pandémie, avec 1.769.776 cas et 103.758 décès. Mais c'est désormais en Amérique latine que le virus progresse le plus rapidement, en particulier au Brésil.

Pays de 210 millions d'habitants, le géant sud-américain est devenu samedi le quatrième pays en termes de décès liés au coronavirus, avec 28.834 morts selon les données du ministère de la Santé.

956 décès en 24 heures

Le ministère a recensé 956 décès supplémentaires en 24 heures et un nouveau record quotidien du nombre de personnes contaminées (26.928), ce qui porte le total à 465.166 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

Le Brésil est ainsi au quatrième rang en termes de décès, après les Etats-Unis, le Royaume-Uni (38.376 morts) et l'Italie (33.340 morts) et devant la France 28.711 morts), selon le comptage de l'AFP.

Les deux Etats brésiliens qui totalisent le plus grand nombre de décès et de contaminations sont Sao Paulo et Rio de Janeiro, tous deux dans le sud-est.

D'autres pays d'Amérique latine continuent de voir eux aussi la pandémie progresser.

C'est le cas du Pérou, deuxième pays d'Amérique latine le plus touché par le coronavirus, qui a dépassé samedi les 155.000 cas confirmés après avoir enregistré un nombre record de 7.386 nouveaux cas en 24 heures.

Le total des morts atteint désormais 4.371 dans ce pays de 33 millions d'habitants, soit une hausse de 141 en 24 heures, a indiqué le ministère péruvien de la Santé.

En Bolivie, quatre des neuf régions du pays, dont Santa Cruz de la Sierra, la plus touchée, ont annoncé samedi qu'elles allaient étendre les mesures de confinement, contrairement aux décisions du gouvernement central qui veut relancer l'économie. 

La Bolivie a enregistré à la date du 31 mai 8.731 cas de coronavirus et 300 morts, la plupart dans la région de Santa Cruz.

AFP

Partager cet article

Contenu sponsorisé

En lien avec l'article